Le Digital Construction Brussels ou le défi de l’avenir

 

Si ce n’est fait, inscrivez-vous au plus vite au premier grand salon du numérique ! La Confédération et le CSTC vous espèrent nombreux à leur Digital Construction Brussels, fixé aux 11 et 12 octobre. Le devenir du secteur sera au cœur des débats.

Le numérique par-ci, le numérique par-là. Depuis un moment déjà, cette transition s’invite à tous les débats, nourrit -à raison- bien des espérances. Au lendemain d’un 13e ForumConstruction qui, le 16 février dernier, balisa le champ théorique d’un Parlons digital aussi inévitable dans notre secteur qu’ailleurs, il était grand temps de passer aux travaux pratiques.

La mise sur pied d’un tout 1er Digital Construction Brussels (DCB pour les intimes) relève d’un impératif : concrétiser l’essai. Partout et aussi vite que possible. En un mot comme en cent, d’accompagner au mieux nos 14.500 affiliés sur cette voie, parfois sinueuse mais indéniablement synonyme d’avenir…

La version 1 du Digital Construction Brussels se déroulera les 11 et 12 octobre, de 10 à 20 heures, au Wild Gallery (11, rue du Charroi, Forest).

Plus de 60 stands mettront en avant les innombrables applications de la mutation digitale (big data, réalité augmentée, robotisation, intelligence artificielle, drones, etc.) dans la construction. Des séminaires compléteront très utilement ces mise en avant de technologies d’aujourd’hui.

 

Un savoir-faire sans égal

Unique par son approche, le Digital Construction Brussels l’est aussi par l’engagement et le savoir-faire de ses concepteurs, la Confédération Construction et le CSTC.

Bien qu’inévitable, la numérisation ne coule pas de source. Au sein de PME et de TPE, sa mise en application relève trop souvent encore de la gageure. Une gageure que nous entendions tenir avec vous. Pour vous. A charge pour cette initiale DCB d’y contribuer…

 

Et si, d’ici au 11 octobre, vous surfiez déjà sur www.digitalconstructionbrussels.be? C’est là qu’on s’inscrit à l’événement de l’année !