La mobilité dans et aux alentours de Bruxelles (1999)

Le 17 août 1999, la CCB-C a présenté son rapport annuel 1999 : " La mobilité dans et aux alentours de Bruxelles ".

La mobilité durable constitue en effet un enjeu de taille pour toute métropole moderne. Le sujet intéresse notre secteur à plus d’un titre. Il y a l’intérêt direct que représente la construction de nouvelles infrastructures de transports : routes, tunnels et voies ferrées. Mais il y a aussi l’intérêt – tout aussi important - d’une ville mobile et accessible pour ses habitants et ses entreprises.

A l’heure actuelle, les problèmes de mobilité dans et aux alentours de Bruxelles sont en grande partie responsables de la fuite des habitants et des entreprises vers la périphérie moins engorgée, avec toutes les conséquences néfastes pour la construction à Bruxelles : moins de logements neufs et de rénovations et moins de bureaux.

Dans son rapport 1999, la CCB-C dégage dans un premier temps les éléments spécifiques de la problématique : les infrastructures inachevées, les 350.000 navetteurs, le morcellement des compétences et le peu d’adaptation de Bruxelles à l’utilisation du vélo.

Dans un second temps, différentes pistes de réflexion ont été abordées, basées sur les dernières études internationales en la matière : il s’agira notamment d’innover en matière de transports publics et privés, via des concepts tels que le benchmarking, les systèmes de transports intelligents, la télématique et les chartes qualité.

Là où la CCB-C a tenté d’innover dans ses propositions pour rendre Bruxelles plus mobile et plus accessible, elle a également innové au niveau de la présentation du rapport, qui comporte deux parties : la première est constituée par une brochure reprenant les idées maîtresses développées dans l’étude qu’elle a réalisée et dont le contenu intégral se trouve sur le cd-rom, qui forme donc la deuxième partie du rapport.

La conférence de presse organisée lors de la présentation du rapport a rencontré un grand intérêt de la part des médias belges. On a dénombré la présence d’une vingtaine de journalistes, tant de la presse écrite que de la presse audiovisuelle.

La conférence a fait l’objet de reportages sur TELE-BRUXELLES, TV –BRUSSEL, RTBF Bruxelles-Capitale, VRT RADIO 1 (Actueel : Brussel : charter snel openbaar vervoer) et Radio 2 Vlaams-Brabant. On a notamment pu relever les titres suivants dans la presse écrite (téléchargement de la revue de presse - 3,5 Mb ) :

LE SOIR : Des potions magiques pour les bouchons
L’ECHO : Un rapport tout en nuances de la CNC-Bruxelles sur la mobilité : le périphérique au sud de la capitale est nécessaire.
LE MATIN : Tu roules, je coule du béton
LA LANTERNE : Les recettes des entrepreneurs pour déboucher Bruxelles
LA LIBRE BELGIQUE : Route et rail express, duo gagnant de la capitale
DE TIJD : Voltooing Brusselse Ring onontbeerlijk
DE STANDAARD : Brusselse bouwsector wil Zuiderring
HET LAATSTE NIEUWS : Brusselse bouwondernemers vragen miljarden
BOUWKRONIEK : Vergeet betere mobiliteit zonder GEN

Vous pouvez télécharger le rapport annuel en format Adobe Acrobat :

Résumé - Chapitre 1 - Chapitre 2 - Chapitre 3 - Chapitre 4 - Chapitre 5 - Chapitre 6 - Chapitre 7 - Chapitre 8 - Chapitre 9 - Chapitre 10

Fait à souligner : la CCB-C a fait l'objet de l’éditorial de l’ECHO du 24 août, ayant pour titre " Transports : des points à préciser ", sous la signature de Jean BEYLS.