Documents techniques

Ci-dessous vous trouverez un sommaire des documents techniques, des notes d'information technique etc. qui peuvent intéresser l'entrepreneur de vitrage.

Si vous cliquez sur le titre du document désiré vous pouvez télécharger le document en pdf. Les documents qui ne sont pas téléchargeables,peuvent être obtenus auprès du CSTC.

La pose des vitrages en feuillure  (Les NIT 214 et 221 remplacent les NIT 110 et 113)

Le point sur les techniques de pose des vitrages en feuillure, en façade comme en toiture : principes généraux à respecter lors de la mise en oeuvre (calage, drainage, étanchéité,...), notions utiles concernant les châssis et le calage du vitrage, les différents produits destinés à assurer l'étanchéité entre le châssis et le vitrage, principes de pose des vitrages en façade et en toiture, entretien, nettoyage et réparation des vitrages, informations concernant le matériel de mise en oeuvre des vitrages.

Le verre et les produits verriers - Les fonctions des vitrages 

Après avoir fait un bref rappel de l'évolution du verre et des exigences essentielles qui lui sont imposées par la directive européenne "Produits de construction", cette note décrit le verre en tant que matériau utilisé pour la fabrication de vitrages (composition, propriétés), les différents types de vitrage et leur mode de fabrication, les dimensions (et tolérances) des produits verriers, les imperfections autorisées, la découpe du verre et le façonnage des bords, les précautions à respecter lors du stockage et de la manutention des produits, pour traiter ensuite des différentes fonctions des vitrages (contrôle de la luminosité et de la visibilité et maîtrise des apports énergétiques du rayonnement solaire; protection contre les intempéries, isolation thermique; isolation acoustique; sécurité des personnes, protection contre l'effraction et contre l'incendie; décoration). Les deux derniers chapitres traitent respectivement du choix d'un vitrage et du calcul de l'épaisseur des vitrages de façade et des vitrages inclinés (en toiture,...). Une série d'annexes donnent l'histoire du verre, les propriétés du verre silico-sodo-calcique, le calcul du coefficient U des vitrages, le calcul de la température des vitrages, des notions d'acoustique, la correspondance entre les normes NBN S 23-002 et NBN EN/prEN, et un lexique français-néerlandais des termes propres aux vitrages.

Le vitrage en toiture

Exigences imposées aux produits verriers pour toitures (vérandas, lanterneaux et toitures vitrées) et types de produits verriers. Sollicitations des vitrages en toiture (charge de neige, pression du vent, poids propre du vitrage). Calcul de l'épaisseur des vitrages (vitrages simples, vitrages composés, portée admissible des vitrages pour toitures). Conception et mise en oeuvre de la menuiserie (éviter le contact verre/châssis, drainage de la feuillure, etc.). Placement des vitrages.

Les doubles façades ventilées. 1ère partie : illustration des concepts de façades

Premier d'une série de deux articles qui décrit les concepts les plus courants de la double façade ventilée, avec leur mode de fonctionnement, en les illustrant d'exemples, et recense les termes rencontrés dans la pratique et dans la littérature en précisant les confusions et contradictions relevées.

Les façades actives 

Sélection de quelques ouvrages et articles parmi les plus significatifs parus récemment et qui traitent de façades "actives" dénommées aussi "double peau".

Isolation acoustique des fenêtres. Application de la norme EN ISO 717-1:1996 - 1ère partie : performances acoustiques du vitrage 

Etude des différentes facettes de l'isolation des vitrages aux bruits aériens: le bruit extérieur, caractérisation acoustique d'un produit en laboratoire, l'indicateur à valeur unique pour exprimer l'isolation acoustique, performances acoustiques des vitrages (vitrage simple, double vitrage "thermique", double vitrage avec gaz spécial, vitrage feuilleté, vitrage "acoustique").

Les fenêtres sous l'angle de la physique du bâtiment (2) : Chaleur solaire et transmission lumineuse (Recherches & Etudes)

Analyse de la transmission solaire (gains solaires) et lumineuse à travers les vitrages et aperçu des solutions technologiques visant à maîtriser l'incidence du soleil et de la lumière à travers les fenêtres: vitrages anti-solaires (vitrages absorbants et réfléchissants, vitrages à protection solaire sélective), vitrages à propriétés variables (vitrages photochromiques, thermochromiques et thermotropes), vitrages chromogènes électro-activés (à cristaux liquides, à particules dispersées, vitrages électrochromiques, propriétés caractéristiques des vitrages chromogènes).

Résistance des mastics structurels aux UV: Quelle procédure d'essai pour quel matériau? 

Les Spécifications techniques unifiées STS 56 relatives au vitrage extérieur collé s'appliquent à l'aluminium anodisé, au verre flotté ainsi qu'au verre à couche inorganique mis en oeuvre au moyen de mastics au silicone non modifié. L'apparition de nouveaux substrats et de mastics au silicone modifié par additif organique a conduit à revoir si les méthodes d'essai, (essais de résistance aux UV) spécifiées dans les STS 56, conviennent aux autres types de surfaces et de produits de collage: analyse de l'effet des UV sur les mastics de collage et leur substrat.

Parois extérieures en blocs de verre 

Analyse des différents aspects liés aux problèmes d'humidité se manifestant dans des parois ou des parties de parois constituées de blocs de verre (condensation superficielle, infiltrations se produisant soit par les joints entre les blocs de verre, soit entre les blocs de verre et le gros oeuvre, fissuration des blocs de verre) et recommandations de pose (panneaux préfabriqués, mise en oeuvre de blocs de verre "in situ", raccord entre panneaux, jonction avec le gros oeuvre).

Les fenêtres sous l'angle de la physique du bâtiment (1): évolution et tendances 

Aperçu de l'état actuel de la technologie et des applications de la fenêtre, en insistant tout particulièrement sur les développements dans le domaine du vitrage: exigences souvent contradictoires imposées à la fenêtre, définition de quelques facteurs caractérisant les vitrages (valeur k, facteur solaire "FSA", facteur de transmission lumineuse "FLA", etc.). Du vitrage simple au vitrage double, les divers types de vitrages isolants (ou performants en hiver) et leur principe: gaz de remplissage et couches basse émissivité (Low-E-Coatings), vitrage sous vide, matériaux d'isolation transparents (aérogels/xérogels, structures capillaires), intercalaires isolés thermiquement et l'indice des performances énergétiques globales d'un vitrage.

Le vitrage extérieur collé 

Description, accompagnée d'exemples schématiques, des différents types de systèmes VEC (vitrage extérieur collé), prescriptions techniques relatives aux matériaux (mastics, produits verriers, doubles vitrages, aluminium pour collage, espaceurs et autres supports de collage). Conception des systèmes VEC: calcul et conception des joints, étanchéité entre l'élément VEC et l'élément de drainage, accessoires mécaniques, panneaux de remplissage, aspect. Opérations de collage, produits et systèmes agrées (agrément technique ATG), mise en oeuvre et entreposage, coordination entre les différents intervenants, entretien et inspection.

Les vitrages anti-effraction: chronique bibliographique 

Bibliographie succincte sur les vitrages anti-effraction ou vitrages de sécurité, reprenant une sélection d'articles et d'ouvrages parus récemment et disponibles à la bibliothèque du CSTC.

Coulures sur les vitrages en façade

Le phénomène de coulures qui apparaissent fréquemment sur des vitrages montés dans des façades en béton ou en maçonnerie: origine de ce phénomène, action de l'eau de pluie et de l'air et facteurs déterminant l'apparition de ces coulures (facteurs inhérents au béton ou au mortier mis en oeuvre, facteurs architecturaux et facteurs d'exposition), comment éliminer les coulures sur vitrages.

Phénomènes optiques dans les doubles vitrages 

Analyse des causes possibles de l'apparition, dans les vitrages multiples, de franges colorées qui se déplacent ou disparaissent lorsqu'on exerce une pression sur le verre (Les phénomènes de dispersion de la lumière et d'interférence).

Le verre et la pression de l'eau 

Présentation d'une méthode de calcul permettant de déterminer l'épaisseur du verre destiné à la réalisation de parois pour un aquarium (verre simple ou verre feuilleté), choix du mastic et mise en oeuvre du verre (découpage du verre, application du mastic, collage du verre, ordre d'assemblage, parachèvement, mise en service et entretien).

Les mastics pour les bâtiments : classement et exigences selon ISO 11600 

Classement des mastics en fonction de l'application envisagée (mastics pour vitrages, mastics pour éléments opaques), exigences et méthodes d'essai imposées à ces différentes classes de mastics par la norme ISO 11600, publiée en janvier 1993.

Condensation sur les vitrages, pas seulement à l'intérieur des locaux

Explication succincte des phénomènes de condensation superficielle qui se produisent sur la face extérieure des vitrages.

Le verre dans les toitures. Conception et réalisation

Choix des vitrages pour toitures (vitrages incorpores ou véranda) en fonction des exigences auxquelles ils doivent satisfaire: sécurité, économie d'énergie, protection contre le soleil, isolation acoustique. Choix de l'épaisseur des vitrages (vitrage simple ou multiple) en fonction des sollicitations (charge de neige et de vent), et détermination de la portée admissible entre deux appuis pour une épaisseur de vitrage donnée. Quelques règles essentielles a respecter lors de la pose des vitrages: éviter le contact verre/châssis, drainage de la feuillure, etc.

Surfaces vitrées ou "oriels" en façade et en toiture

Sélection de titres d'ouvrages et d'articles de périodiques, parus récemment, qui traitent du verre en façade et en toiture (oriels, vérandas, jardins d'hiver, lanterneaux, lucarnes, etc.), de leurs avantages (éclairage zénithal, apports thermiques, ouverture sur l'extérieur, etc.), de leur conception et de leur mise en oeuvre.

Matériaux d'isolation transparents pour fenêtres et vitrages

Le placement d'isolants transparents dans la lame d'air d'un double vitrage permet de réduire considérablement la transmission de chaleur des fenêtres et des vitrages (coefficient K inférieur a 0,5 W/m2K). De tels vitrages avec un facteur solaire élevé peuvent améliorer l'éclairage des locaux. Certains de ces isolants transparents permettent d'améliorer les caractéristiques acoustiques des vitrages.

Influence de l'architecture des locaux sur l'indice d'affaiblissement acoustique des vitrages et châssis

Description d'une recherche systématique effectuée dans deux laboratoires belges: mesures (par la méthode classique et par la méthode de l'intensité acoustique) de la perte de transmission du son par des parois vitrées et des fenêtres pour déterminer l'influence de la conception des locaux de transmission (volume, dimensions, niches de différentes dimensions et profondeurs).

Aspects et problèmes physiques du verre dans les serres de culture

Propriétés radiométriques d'une couverture (vitrages) de serre, ses propriétés thermiques, et comportement thermodynamique d'une serre (modèle dynamique de simulation des échanges de chaleur et de vapeur d'eau dans la serre et entre la serre et l'extérieur en fonction des conditions climatiques externes).

Une nouvelle méthode normalisée pour déterminer la valeur k des fenêtres

Campagne de mesures et de calculs menée pour déterminer la valeur k des fenêtres, et qui a été a la base de la nouvelle norme belge NBN B62002 "Calcul des coefficients de transmission thermique des parois de bâtiments". Caractéristiques essentielles de cette nouvelle norme belge concernant le calcul du coefficient k des fenêtres (détermination de la valeur k de la partie centrale du vitrage, de la valeur k des panneaux opaques, et de la valeur k de la menuiserie, et enfin de l'influence de l'intercalaire sur le vitrage). Simplifications prévues.

Mauvais calage des vitrages

Rappel de certaines règles importantes concernant le calage des vitrages, àl'aide de deux exemples vécus. Du calage peut dépendre non seulement le bon comportement du vitrage, mais aussi celui de son étanchéité et du châssis dans lequel il est placé.

L'économie d'énergie dans les habitations. Aspects thermiques de la fenêtre

La fenêtre est l'un des éléments de l'enveloppe extérieure par ou se perd l'énergie, mais elle assure la ventilation, l'éclairage naturel et des gains de chaleur par ensoleillement, aspects dont il faut tenir compte lors de la phase du projet pour faire un choix justifié des dimensions, du type de châssis et du vitrage.

Calcul de l'épaisseur des vitrages de façade. Résistance à l'action du vent

Plans directeurs de calcul et tableaux permettant de déterminer l'épaisseur de vitrages simples ou multiples posés en façades (fenêtres et vitrines munies de raidisseurs en verre appuyés sur la structure) en fonction des pressions du vent. En annexes : extraits de la norme NBN B 03-002-1 et méthodes de calcul qui ont conduit aux valeurs citées dans les tableaux (calcul de la pression du vent et calcul detaillé de l'épaisseur des vitrages de façade).

Les vitrages feuilletés de sécurité 

Définition d'un vitrage feuilleté de sécurité, degré de sécurité qu'il apporte en fonction de sa composition, sens de pose des vitrages isolants feuilletés.

Vitrage HR : Vitrage à haut rendement 

Bref historique de l'évolution du vitrage jusqu'au vitrage à haut rendement, principe du vitrage HR et ses performances thermiques, ses autres performances (valeurs U, g (facteur solaire), pénétration de la lumière du jour, confort thermique, risque de condensation, isolation acoustique,...), pose et entretien du vitrage HR.

Vitrerie

Unités de mesure du verre, du périmètre, des couvertures, des portes, etc. Spécifications. Mesurage des travaux de vitrerie et de miroiterie: vitres rectangulaires, non rectangulaires et bombées; lanterneaux, coupoles, etc.; portes; travail décoratif; vitraux; miroirs. Exemples de mètre.