La Performance Energétique des Bâtiments (PEB)

La réglementation sur la Performance Energétique des Bâtiments (PEB), d’application dans les 3 régions, a pour objectif d’améliorer la performance énergétique des bâtiments nouvellement construits ou rénovés. 3 axes principaux émanent de cette réglementation :

1. Exigences lors des travaux

Des exigences doivent être respectées lors des travaux de construction ou de rénovation lorsqu’un permis d’urbanisme est demandé. Ces exigences portent sur l’isolation, la ventilation, les ponts thermiques, ou tout élément qui influence la performance énergétique du bâtiment. Depuis janvier 2014 le logiciel à utiliser pour encoder le calcul PEB est identique dans les 3 régions du pays !

Une liste de questions fréquemment posées (FAQ) est disponible sur le portail de l’énergie.

2. Installations techniques

La 2ème partie de la réglementation concerne les chaudières à combustible liquide ou gazeux et les systèmes de climatisation. Le placement, le remplacement ou la modification d’une installation technique doit respecter des exigences à la réception et pendant la période d’exploitation. Toutes les installations, existantes ou neuves, doivent êtres entretenues et contrôlées périodiquement par un technicien ou un contrôleur agréé. Celui-ci doit également donner des conseils et recommandations.

Label « Ecodesign »
 
Depuis le 26 septembre 2015, les systèmes générateurs de chaleur (dont les chaudières, les pompes à chaleur, les systèmes de cogénération), d’une puissance de moins de 70 kW doivent répondre aux nouvelles exigences européennes d’étiquetage énergétique. Ce label sur les équipements de production de chaleur aura comme impact de supprimer du marché les systèmes les moins performants.

Dans le but d’aider les installateurs à maitriser cette nouvelle réglementation, la Fédération ICS a mis à disposition de ses membres un site internet qui facilite la recherche des informations de performances des systèmes générateurs de chaleur : par 'Référence d'article', 'Fournisseur', 'Description', 'Année de construction’ et 'Type de produit'. L’outil est également d’une grande utilité pour calculer facilement le label d’installations combinées.


3. Certificat de performance énergétique

Un certificat énergétique doit être établi pour toute transaction immobilière d’un bâtiment existant : bâtiment mis en vente ou en location. Ce certificat a pour objectif d’informer le candidat acheteur/locataire du niveau d’efficacité énergétique du bâtiment. Celle-ci étant mieux visible pour le futur acquéreur ou locataire, il aura la possibilité de comparer de manière simple et efficace les consommations énergétiques potentielles de différents bâtiments.

Le certificat PEB est établi par un certificateur PEB agréé. Le certificat contient un indicateur d'émission de CO2 et inclut des recommandations pour l’amélioration de la performance énergétique du bâtiment.

Plus d’info : http://energie.wallonie.be

Réglementation PEB : Responsabilité juridique de l’entrepreneur